Vous êtes ici : Actualités | 
Aéroport de Genève : Thonon Agglomération alerte les autorités helvétiques

Genève Aéroport Dans le cadre de l'enquête publique actuellement menée quant au projet d'optimisation de l'aéroport de Genève, Thonon Agglomération vient d'émettre de nombreuses réserves sur la fiche du Plan Sectoriel de l'Infrastructure Aéronautique (PSIA).

Concrètement, ce document doit permettre de planifier l'évolution des conditions d'exploitation de l'aéroport, compte tenu de la croissance du trafic aérien attendue à l'horizon 2030. Le territoire de Thonon Agglomération est particulièrement impacté par l'évolution du trafic aérien de l'aéroport, et notamment par les survols à basse altitude liés aux phases d'atterrissage. Outre les nuisances sanitaires, les nuisances sonores en-dehors du périmètre de l'aéroport sont par ailleurs totalement ignorées. Alors que celles-ci portent atteinte à la qualité de vie et à la sécurité des habitants, les élus français réclament que les trajectoires de survol soient déplacées sans tarder au milieu du lac.

Associés pour la première fois seulement aux réflexions pourtant engagées depuis 2013, ceux-ci mettent plus largement en cause la validité des survols et le développement futur de l'aéroport. Une réelle préoccupation puisque celui-ci laisse entrevoir l'autorisation des vols nocturnes jusqu'à 24h, une évolution catégoriquement refusée. La problématique des flux croissants vers et en provenance de l'aéroport est enfin une préoccupation forte de la communauté d'agglomération, qui estime que les mesures prévues pour développer le transport multimodal restent insuffisantes.

crédit photo : Genève Aéroport

Imprimer Haut de page Fermer